7 novembre 2017
cedalu77

no comments

Le dernier hYver de Fabrice Papillon

9782714475435

Résumé :

On dit que l’hiver vient. Peut-être le dernier pour les porteurs du chromosome Y…

Août 415 après J-C. : La ville d’Alexandrie s’assoupit dans une odeur âcre de chair brûlée. Hypatie, philosophe et mathématicienne d’exception, vient d’être massacrée dans la rue par des hommes en furie, et ses membres en lambeaux se consument dans un brasier avec l’ensemble de ses écrits.
Cet assassinat sauvage amorce un engrenage terrifiant qui, à travers les lieux et les époques, sème la mort sur son passage. Inéluctablement se relaient ceux qui, dans le sillage d’Hypatie, poursuivent son grand œuvre et visent à accomplir son dessein.
Juillet 2018 : Marie, jeune biologiste, stagiaire à la police scientifique, se trouve confrontée à une succession de meurtres effroyables, aux côtés de Marc Brunier, homme étrange et commandant de police de la  » crim  » du Quai des Orfèvres. Peu à peu, l’étudiante découvre que sa propre vie entre en résonance avec ces meurtres.
Est-elle, malgré elle, un maillon de l’histoire amorcée à Alexandrie seize siècles auparavant ? Quel est ce secret transmis par Hypatie et au cœur duquel se retrouve Marie ? L’implacable destin peut-il être contrecarré ou  » le dernier Hyver  » mènera-t-il inéluctablement l’humanité à sa perte ?

 

Mon avis :

Comment vous parler de ce livre sans vous dévoiler l’intrigue ?

Tout d’abord un grand merci à Agnés qui me l’a proposé en service presse, je ne pouvais dire non à cette couverture sublime qui représente vraiment très bien l’esprit du livre tourné en faveur de la femme.

Nous découvrons l’histoire d’Hypatie grande philosophe et mathématicienne en 415 après J.C, j’étais vraiment surprise d’être embarquée dans cette Alexandrie en compagnie de prêtresse, de philosophes, de disciples, je ne comprenais pas ou allait nous emmener l’auteur ce brillant journaliste à la culture débordante.

Vient ensuite la découverte de cette scène de meurtre qui retrace parfaitement une scène    de barbarie intense comme on en découvrait il y a des siècles.

Une jeune stagiaire biologiste Marie est plongée dans les méandres de l’enquête avec toute l’équipe de la police scientifique, cette jeune femme a curieusement le même profil que la victime cela la pousse donc à se jeter à corps perdu dans cette affaire sordide et passionnante.

Une jeune fille est retrouvée calcinée au centre d’un grand magasin et devinez quelle enseigne ? Hermès

Oui pourquoi ici ? Et surtout comment ?

Un veritable orchestre composé de médecins légistes, de biologistes de policiers, va se mettre en oeuvre afin d’élucider cette sombre enquête et vous allez de révélations en révelations.

Vous allez changer d’époques, de lieux (d’Alexandrie en passant par Paris notre belle capitale), de personnages et quels personnages; vous découvrez Hypatie, De Vinci, Voltaire, Platon et j’en passe..

Des questionnements c’est certain que vous en aurez !

J’ai beaucoup aimé changer d’époque et de personnages mais j’ai surtout apprécié la plume de Fabrice Papillon, la force de ce roman est surtout la culture hors norme de l’auteur, un vocabulaire étudié et une plume addictive pour un premier roman c’est un coup de maitre !

papillon

Fabrice Papillon est journaliste scientifique (dix ans à Europe 1 et quatre ans pour l’émission « C dans l’air « , sur France 5). Il est directeur de Scientifilms, société de production audiovisuelle spécialisée dans la science et la médecine, et auteur, en collaboration, de plusieurs ouvrages de vulgarisation scientifique, dont trois avec le professeur Axel Kahn, chez NiL éditions.

 

 

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Required fields are marked *.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :